Visitez la galerie des martyrs  
kamea
Accueil    Qui sommes nous?    Login    Forums    Download    Soumettre un article    Top 10
    Recherche  
  Se connecter 6 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


 Chat Box  
45.217.1.>vega
45.217.1.>vega
41.188.1.>:-)
41.188.1.>8-) ;-) :|
41.203.1.>salut :b
41.188.1.>salut j'aime

Cliquez ici pour entrer


Il y a 0 personnes connectées.

 Activité du Site  
Pages vues depuis 01/01/2010 : 34 014 034
  • Nb. de Membres : 122
  • Nb. d'Articles : 7 141
  • Nb. de Forums : 3
  • Nb. de Sujets : 8
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques



INDIGNATIONS SELECTIVES PAR VENANCE KONAN,UN CELEBRE JOURNALISTE IVOIRIEN
Posté par Ibnou le Saturday 27 August 2016 @ 00:29:56 (67 lus)

Indignations sélectives par Venance Konan, un célèbre journaliste ivoirien.

Il est entendu que l’esclavage est l’une des pires choses qui soient arrivées au continent africain.

Nous frissonnons d’indignation chaque fois que nous pensons à tous ces êtres, nos ancêtres, arrachés à leur terre, notre terre, transportés dans des conditions inhumaines sur un autre continent où ils étaient ravalés à un rang pire que celui des animaux.

Nous tremblons de colère en lisant le « Code Noir » édicté par la France sous le règne de Louis XIV, pour régir les esclaves et qui les considérait comme de simples objets. Oui, la traite négrière a vidé le continent africain de ses bras les plus valides et elle n’est pas pour rien dans la situation de pauvreté généralisée que vivent nos pays. Nous avons toutes les raisons d’en vouloir à l’Amérique et à l’Europe qui ont bâti leurs économies avec la force des bras de nos ancêtres. Aujourd’hui nous réclamons réparation en espèces sonnantes et trébuchantes pour le mal qui nous a été fait.

Ce qui est étrange est que notre colère n’est dirigée que contre l’Europe et l’Amérique, et nous oublions sciemment que l’esclavage fut aussi le fait de ceux que nous appelons nos cousins, lorsque nous partageons les mêmes galères en Europe, à savoir les Arabes. Notre cousinage s’arrête en Europe, lorsque nous sommes face au Blanc, mais il en est autrement lorsque nous sommes dans le monde arabe. De la Mauritanie au sultanat d’Oman en passant par le Maroc, la Tunisie, le Soudan, l’Arabie Saoudite, l’esclavage fut pratiqué à grande échelle pendant des siècles. Les séquelles de cette traite en sont la présence, de nos jours, d’importantes populations noires dans ces pays, et les discriminations dont elles sont toujours victimes. Le mot couramment utilisé pour désigner les Noirs Africains dans bon nombre de pays arabes signifie « esclave ». Dans un pays comme la Mauritanie, qui se trouve en Afrique de l’ouest, à côté du Sénégal, l’esclavage ne fut officiellement aboli qu’en 1981. Et en 2014, c’est-à-dire il y a deux ans, l’ONG Walk Free estimait qu’il y avait encore 4% d’esclaves, soit environ 150 000 personnes au sein de la population du pays. Il est vrai que le 13 août 2015, le parlement mauritanien avait adopté une loi considérant l’esclavage comme un crime contre l’humanité. Cependant, le 20 août 2015, c’est-à-dire une semaine plus tard, c’est Biram Dah Abeid, figure emblématique de la lutte anti-esclavage qui était condamné à deux ans de prison, pour avoir réclamé la fin de l’esclavage. En 2000, au moment où Mouammar Kadhafi militait pour la création de l’Union africaine, les Noirs subsahariens qui vivaient dans son pays étaient victimes de terribles pogroms dans le silence assourdissant des chefs d’Etat et des intellectuels africains. Au moment de la chute de Kadhafi, les Noirs Africains qui vivaient dans son pays furent massacrés par les forces rebelles du pays. Et depuis que l’organisation terroriste Etat Islamique s’est emparée d’une partie du pays, c’est l’enfer pour les Noirs Africains qui y vivent. Et bon nombre d’Africains qui empruntent les bateaux de fortune pour tenter de traverser la méditerranée au péril de leur vie le font pour fuir cet enfer. Il y a quelques mois, ce sont tous les Noirs Africains d’une ville algérienne qui ont été victimes d’un autre pogrom. 






Lire la suite... | 8 246 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

Mauritanie:le sort de militant de IRA.......
Posté par boubacar le Friday 26 August 2016 @ 01:14:42 (15 lus)

Anonyme écrit "

Mauritanie: le sort de militants de l'IRA inquiète la communauté internationale

Mauritanie: le sort de militants de l'IRA inquiète la communauté internationale

RFI - Après le procès mi-août de treize militants de l'ONG anti-esclavagiste de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), accusés notamment d'« usage de la violence », les réactions de condamnation se multiplient dans le monde.
Les 13 militants ont été arrêtés entre fin juin et début juillet pour leur implication présumée dans une manifestation violente lors du déplacement forcé par les autorités d'habitants d'un bidonville de Nouakchott, Ksar, le 29 juin. Arrêtés et torturés, ils ont été condamnés entre 3 et 15 de prison ferme. 
Amnesty international est catégorique : parmi ces 13 militants anti-esclavagistes, aucun n'a organisé ni participé à la manifestation du 29 juin. Selon l’ONG,Nouakchott envoie un message inquiétant : la Mauritanie ne fléchira pas dans son option de restreindre la liberté d'expression et d'association.



"




Lire la suite... | 4 419 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

DECLARATION REMISE A L'AMBASSADE DE MAURITANIE A PARIS SUITE AU SIT-IN ORGANISE CONTRE LE FAUX PROCES DE NOUAKCHOTT
Posté par Ibnou le Wednesday 24 August 2016 @ 23:56:54 (831 lus)

Anonyme écrit "

 

 

L’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste

(IRA Mauritanie)

(Section France)

Afficher l'image d'origine

Déclaration

 

 

Depuis que la Mauritanie a pris l’engagement d’organiser le sommet arabe les 26 et 27 juillet 2016 à Nouakchott, les autorités ont lancé une campagne d’embellissement de la ville pour impressionner ses hôtes arabes. Et comme à l’accoutumée, les victimes sont les populations les plus vulnérables du pays. Ces populations ont été la cible d’une campagne violente des forces de l’ordre le 29 juin, au cours de laquelle des centaines de familles haratin ont été expulsées de la ville et jetées dans des lieux enclavés, sans toit et sans point d’eau. Des dizaines des personnes, toutes Haratin, victimes de la discrimination économique et sociale, ont été arrêtées et emprisonnées jusqu’à maintenant et sans qu’aucune voix ne s’élève pour dénoncer leur sort.

 

Le lendemain, le 30 juin, IRA a reçu à Washington une distinction prestigieuse (2016 TIP Heroes Awards) des mains du Secrétaire d’État américain, John Kerry, pour  saluer et honorer les actions d’IRA-Mauritanie auprès des populations vulnérables soumises à l’injustice, à l’esclavage et au racisme. Depuis  cet événement, les autorités de Nouakchott ont entamé une chasse à l’homme contre les militants d’IRA, une chasse qui s’est soldée par plusieurs arrestations des membres du Bureau Exécutif.

 

Le 17 août 2016, après une parodie de procès, ces responsables de l’organisation IRA ont été injustement condamnés de trois à quinze années d’emprisonnement. Ce procès a été dénoncé comme « politique » par l’ensemble de la communauté internationale.

·          

 

Les prisonniers d’opinion ont été torturés par les forces de police entre le moment de leur arrestation et le début du procès.

 

IRA-Mauritanie appelle toutes les forces progressistes nationales éprises des

droits de la personne humaine et de la paix civile ainsi que la communauté

internationale à s’ériger contre et à dénoncer ces condamnations iniques et injustifiées,

orchestrées par l'Etat mauritanien . IRA Mauritanie appelle toutes ses militantes et tous ses

militants à une mobilisation pacifique, massive et continue jusqu’à la libération

de tous ces militants des Droits de l’Homme victimes de la politique répressive de l’Etat mauritanien.

 

IRA Mauritanie demandera que les responsables de ces tortures soient poursuivis juridiquement.

 

IRA-Mauritanie rappelle que les coups de déstabilisation menés contre notre

mouvement par le régime du General Aziz ne servent qu’à nous rendre encore

plus déterminés pour faire échouer les campagnes de diabolisation auxquelles il nous a habitués.

 

Notre mouvement, pacifique, s’est fortement développé ces dernières années au sein de la population mauritanienne discriminée, ce qui explique les efforts croissants du régime pour éliminer les cadres du mouvement.

 

La liste des dirigeants condamnés est la suivante :

 


"




Lire la suite... | 95 596 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

URGENT BALLA TOURE EXTRAIT DE LA MAISON D'ARRET DE DAR NAIM
Posté par Ibnou le Wednesday 24 August 2016 @ 21:53:03 (223 lus)

Anonyme écrit "

Urgent : Balla Touré extrait de la maison d’arrêt de Dar Naïm

Urgent : Balla Touré extrait de la maison d’arrêt de Dar Naïm

Le Calame - Condamné à cinq ans de prison "rébellion, usage de la violence, attaque contre les pouvoirs publics, attroupement armé et appartenance à une organisation non reconnue", le jeudi dernier à l’issue d’un procès qualifié par les avocats et les observateurs de "mascarade judiciaire", le secrétaire aux relations extérieures de IRA Mauritanie, Balla Touré vient d’être extrait de la prison de Dar Naïm par la police.

Il a été conduit ce mercredi (24 aout) matin vers une destination inconnue. Les conseils des détenus n’avaient pas été informés. Ses collègues de cellule qui ignorent les motifs de cette extraction s’inquiètent.
Source Lecalame

"




1 Commentaire | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

DELEGATION DE L'UNION EUROPEENNE EN MAURITANIE :COMMUNIQUE DE PRESSE
Posté par Ibnou le Wednesday 24 August 2016 @ 05:31:54 (558 lus)

Anonyme écrit "

Délégation de l'Union Européenne en Mauritanie : Communiqué de presse (23/08/2016)




La Délégation de l'Union Européenne en République Islamique de Mauritanie et les Chefs de Mission de l'Union Européenne ont suivi avec une grande attention les incidents du 29 Juin 2016, la procédure judiciaire et le verdict sévère prononcé dans le cadre du procès contre 23 personnes, dont plusieurs défenseurs des droits de l'Homme, membres de l'IRA. 


Nous sommes préoccupés par les allégations crédibles de graves violations des procédures judiciaires, aussi bien dans le cadre de la législation mauritanienne que de la Convention Internationale contre la Torture, à laquelle la Mauritanie a adhéré. Nous demandons aux autorités mauritaniennes une enquête approfondie et urgente sur ces questions, y compris les allégations de torture. 

Nous continuons à suivre de près ce dossier, y compris ses aspects judiciaires. L'exercice d'une Justice équitable est essentiel pour le respect de l'Etat de Droit et le maintien de la paix sociale. 
L'Union européenne rappelle son attachement au respect des droits de l'Homme en général et des droits d'association et de manifestation pacifique et de la liberté d’expression en particulier. Nous soulignons le rôle clé des défenseurs des droits de l'Homme pour promouvoir la démocratie et le respect du Droit.

 
Dans les circonstances actuelles il est particulièrement important que l'Etat et toute la société civile mauritanienne continuent à travailler ensemble pour renforcer l'unité nationale et éliminer toute forme de discrimination et d'exclusion, notamment l'esclavage et ses séquelles. 

"




Lire la suite... | 7 791 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

Communiqué de Presse : FONADH A LA SUITE DES CONDAMNATIONS LOURDES ET INJUSTIFIEES DES MILITANTS ABOLITIONNISTES A NOUAKCHOTT
Posté par Ibnou le Tuesday 23 August 2016 @ 19:27:31 (135 lus)

Communiqué de Presse : FONADH
 Communiqué de Presse : FONADH

 

FONADH - Nous, organisations membres du FONADH, actives pour le suivi de toutes les questions traitées par les tribunaux de notre pays relatives aux droits de l'homme et singulièrement celles liées à l'esclavage et à la torture, avons constaté, à l’occasion du déroulement et du verdict du procès des 13 militants de l'organisation anti - esclavagiste IRA :


○ qu'ils ont été arrêtés sur leur lieu de travail ou à leur domicile et en tout cas en dehors du lieu des affrontements qui ont eu lieu sur le site de la Gazra située en face de l'hôpital Bouamatou entre la police et les occupants du site ;


○ qu'ils ont été privés, durant leur garde à vue, de tout contact avec leurs familles et leurs avocats et donc gardés au silence en violation de la loi ;


○ qu'ils ont décrit devant le procureur, lors du déferrement devant son parquet, le 12/7/2016 à partir de 04h30 du matin, toutes les formes de torture qu'ils ont subies, sans que celui ci en donne la moindre suite ;


○ que devant la cour criminelle, lors de leur audition, ils ont de nouveau exposé les différentes formes de torture qu'ils ont subies lors de leur séjour à la police pour demander, oralement et par plainte formalisée par leurs avocats, la poursuite des commissaires, officiers, inspecteurs et agents de police auteurs des crimes de torture dont ils sont victimes, mais en vain ; la cour s'est déclarée incompétente en méconnaissance de l'arsenal juridique édicté en Mauritanie pour la répression de la torture.


Nous avons également constaté que le sommet a été atteint par :


- l'autorisation donnée au procureur de transformer la salle d'audience en salle de spectacle pour la projection d'un film au mépris des dispositions à caractère impératif de la loi portant interdiction de tels procédés ;


- la violation des droits de la défense par la non communication préalable de l’instrument que le procureur entend projeter et la rupture du principe d'égalité de traitement des parties au procès ;


En dépit de toute cette panoplie de violations de la loi et des droits de la défense des prévenus, militants anti esclavagistes, la cour a prononcé des peines d'emprisonnement allant de 3 à 15 ans, comme si l'objectif assigné à la juridiction consistait à condamner toutes les personnes qui avaient été déférées par la police devant le procureur. En conséquence, nous :


○ regrettons toutes ces violations de la loi, la pratique de la torture dans nos commissariats et le refus des autorités judiciaires d'engager les poursuites pour fait de torture et donc l'acharnement contre les militant anti – esclavagistes ;


○ condamnons et rejetons les résultats de ce procès, caractérisé par la volonté de réprimer et par la méconnaissance des libertés individuelles et collectives, que le juge doit garantir et protéger ;


○ lançons un appel pressant à la société civile et à la classe politique, dans toutes leurs composantes, pour un sursaut national, afin de dénoncer de telles violations de la loi et d’exiger que les militants anti - esclavagistes soient rétablis dans leurs droits, gravement bafoués ;


○ faisons appel à la solidarité de toutes les organisations internationales des droits de l'homme et aux partenaires au développement de la Mauritanie, pour dénoncer de telles violations, contraires aux engagements consacrés par les conventions internationales ratifiées par la Mauritanie.


Nouakchott, le 21 août 2016


Les organisations membres du FONADH signataires:






Lire la suite... | 7 609 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

Mauritanie: le gouvernement.....
Posté par boubacar le Tuesday 23 August 2016 @ 12:03:59 (18 lus)

Anonyme écrit "

Mauritanie : le gouvernement poursuit son oppression contre les militants antiesclavagistes

Mauritanie : le gouvernement poursuit son oppression contre les militants antiesclavagistes

 

Le Monde - Alors que l'esclavage est aboli depuis 1981 enMauritanie et considéré par l'Etat comme un crime contre l'humanité en vertu d'une loi votée en 2015, les arrestations et les lourdes condamnations se poursuivent à l'encontre des militants qui se battent contre l'éradication totale de ce fléau dans le pays. 
Et pour cause, 13 nouveaux membres de l'IRA, une ONG luttant pour la résurgence du mouvement abolitionniste (non reconnue par l'exécutif), ont été condamnés ce jeudi par la cour criminelle de Nouakchott à des peines allant de trois à quinze ans de prison.
Ils sont accusés par les autorité locales de violence envers les forces de l'ordre lors d'une manifestation organisée le 29 juin dernier dans un quartier pauvre de la capitale mauritanienne.
Le gouvernement de Mohamed Ould Abdel Aziz, qui préparait parallèlement le sommet de la Ligue Arabe fin juillet, avait décidé de mettre les bouchées doubles pour "contrer" ce regroupement protestataire. Des heurts avaient alors éclaté entre les deux camps faisant une dizaine de blessés dans les rangs de la police.
Il n'en fallait donc pas moins pour que le tribunal accuse les militants de "rébellion, usage de la violence, attaque contre les pouvoirs publics, attroupement armé et appartenance à une organisation non reconnue."
Une lutte étatique qui n'en est pas une


 

"




Lire la suite... | 6 381 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

L'HONNEUR D'ËTRE SOLIDAIRE POUR LES UNS ET HONTE D'AVOIR DES SOLIARITES POUR LES AUTRES....!!!!
Posté par Ibnou le Monday 22 August 2016 @ 19:13:12 (88 lus)

L'honneur d'être solidaire pour les uns et honte d'avoir des solidarités pour les autres...!!!

Résultat de recherche d'images pour

Lors d'une interview accordée à la chaîne TV5 dans les jardins du palais ocre à Nouakchott il y a quelques années, notre Raïs considéré par les Occidentaux comme un pion clé du dispositif antiterroriste dans le sahel s'était autorisé une ingérence dans les affaires maliennes. Fier de sa posture d'un protecteur à poigne qui aurait écrasé ou bouté les extrémistes violents hors du champ d'action, Ould Abdelaziz s'était permis de donner des leçons aux autorités maliennes concernant les maliens du Nord. Il croit savoir que ces derniers sont oubliés par le gouvernement central du pays basé à Bamako. En langage diplomatique, on comprendrait que pour lui, les populations du Nord Malien se soulèvent contre l'autorité centrale à cause du traitement dont ils font l'objet. Rien d'étrange, car nous savons que des éléments rebelles touaregs sont présents chez nous et ils ne sont pas que des réfugiés inactifs. Certains milieux puissants dans notre pays se préoccupent plus pour ce qui se passe pour les Nord maliens que pour certains d'entre nous mêmes. Cette solidarité transnationale qui est basée sur une référence tribale et culturelle, fait partie d'un code d'honneur qui s'assume bruyamment même par ceux qui dirigent les affaires étatiques. De l'autre côté, les dirigeants sénégalais et maliens se cachent lâchement derrière le principe d'une fantomatique non-ingérence pour ignorer l'ostracisation veroce et perpétuelle d'une composante importante du peuple mauritanien par un ordre étatique à dominance monocolore. Il faut noter que plusieurs dirigeants africains se limitent dans les rapports d'État à État avec leurs homologues du Nord, alors que ces derniers les traitent toujours dans une position de subalternes qui ne peuvent pas donner de leçons. En dehors du niveau étatique, une société civile consciente du Sénégal notamment ose s'exprimer ouvertement sur ce qui se passe chez nous. Et aussi, le milieu panafricain de la jeune génération commence à réfléchir LARGE en faisant abstraction des frontières physiques, culturelles et religieuses qui sont devenus des outils de domination pour des régimes injustes et partisans. Je citerai en saluant le courage de l'activiste panafricaniste Kemi Seba qui ne cesse d'interpeller les africains sur ce qui se fait en Mauritanie aujourd'hui en 2016.





Lire la suite... | 24 930 caractères de plus | 1 Commentaire | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

IRA MAURITANIE........
Posté par boubacar le Monday 22 August 2016 @ 01:05:33 (122 lus)

Anonyme écrit "

IRA-Mauritanie/Déclaration : Un simulacre de procès

IRA-Mauritanie/Déclaration : Un simulacre de procès

 

IRA-Mauritanie - Treize militants abolitionnistes"iraouis" , adeptes de la lutte non violente, viennent d'écoper de lourdes peines de prison ferme, qui de 15 ans, qui de 5 ans et d'autres de 3 ans.
Avec eux, sept habitants de "Edbaye Ould Bouamatou" se voient infliger des peines similaires. Ces militants antiesclavagistes et ces citoyens de quartiers pauvres de la Capitale vont rejoindre les jeunes du Mouvement du 25 février, condamnés à des peines du même ordre il y a quelques semaines. 
Ils iront peut être dans les cellules encore chaudes que viennent de quitter, il y a trois mois, les autres dirigeants d'IRA à savoir son président Biram Dah Abeid et son vice-président Brahim Ramdhane. Ainsi vont les droits de l'homme sous le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, général putschiste ayant légalisé son forfait en se faisant élire puis réélire. 
Ces peines, extraordinairement lourdes, ont été prononcées à l'issue d'un simulacre de procès où la police était juge et partie, les juges violaient les codes de procédure pénale et l'Exécutif se montrait ouvertement à la manœuvre. Le procès s'était d'ailleurs terminé sans la présence du Collectif des avocats de la défense qui s'était retiré à la demande des prévenus et à la suite du refus de la Cour d'examiner la plainte pour actes de torture déposée par les détenus contre des officiers et agents de la police qu'ils avaient nommément désignés. La Cour s'étant déclarée incompétente alors que la loi lui fait l'obligation de recevoir de telle plainte.
Devant la démesure des peines et face à ce qui paraît être un choix d'escalade trahissant la fébrilité du gouvernement de Ould Abdel Aziz, l'Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA) tient à porter à la connaissance de l'opinion ce qui suit:


 

"




Lire la suite... | 6 935 caractères de plus | 5 Commentaire(s) | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

LES FORGERONS MAITRES DE LA RELIGION AUTHENTIQUE AFRICAINE
Posté par Ibnou le Sunday 21 August 2016 @ 20:29:51 (31 lus)

Anonyme écrit "

Les Forgerons maitres de la religion authentique africaine/Par Abdoulaye Oiga*

Les Forgerons maitres de la religion authentique africaine/Par Abdoulaye Oiga* Le Calame - Lorsque Dieu créa l’Univers, les êtres, les animaux, les plantes, les astres, les planètes, les océans, les vents et ainsi que tout ce qui possède une âme, Il délégua son pouvoir de création de toutes autres choses inanimées au forgeron. Il lui fit découvrir les secrets du feu, du fer et des autres métaux tels que l’or, le cuivre rouge, le cuivre jaune… etc.


Ainsi l’or correspond au feu c'est-à-dire le carbone, le cuivre rouge à l’eau, l’hydrogène, le cuivre jaune à l’air, l’oxygène, le fer à la terre, l’azote, N. l’association de ces éléments donne le CHON, formule que les scientifiques connaissent bien.


Dans l’empire préhistorique de zinc qui a existé entre 15000 et 1000 ans avant J C et qui s’étendait de l’actuelle République Islamique de Mauritanie à K.M c'est-à-dire l’Egypte et qui était peuplé de noirs, les forgerons, avant l’avènement des trois religions monothéistes étaient les maitres de la religion authentique africaine. Ils croyaient en un Dieu unique représenté par un Bovidé hermaphrodite.


Ce Dieu qui possédant deux sexes était pour eux complet et parfait. Ce Bovidé a été découvert dans les années 1980 par un chercheur français Paul Bernard dans la localité d’AGHREIJIT située à 40km de la ville du TICHIT en Mauritanie. Ce Bovidé daterait de 3500 ans avant J C donc bien avant l’Egypte antique.


Dans leur croyance, les forgerons considéraient que l’homme aussi possède deux sexes ; pour que celui-ci ne se compare à leur Dieu il faut lui supprimer l’un de ses sexes. Ainsi le prépuce qui couvre le pénis de l’homme est à supprimer parce qu’il correspond au sexe de la femme chez l’homme et le clitoris chez la femme correspond au sexe de l’homme chez la femme.


C’est ainsi que sont nées la circoncision et l’excision.


 

"




Lire la suite... | 9 903 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami  

 Rencontre avec ...  

 Espace Vidéo & Radio  
RADIO DIAGUILY



Conférence du journaliste Camara Seydi Moussa à Massy - Part 1




Soniwood soutien festival international Soninke Bamako 2016





Biram Ould Abed Ould Dah à la conférence de l'OCVIDH à Massy le 26 juin 2010





Le président de L'OCVIDH Ibnou DIAGANA au micro de Kassataya



 Espace Dia Ousmane  

 Association  
OCVIDH Chez DIA Amadou
03 Square du clos de Vilaine
91300 Massy

 Prix des produits en Mauritanie (NKTT)  
riz 50kg=7200um
lait 25kg=24500um
sucre 50kg=11200um
tonne ciment =54000um
tonne fer =250 000um
Lire la suite

 Article du Jour  
L'Article le plus consulté aujourd'hui est :

INDIGNATIONS SELECTIVES PAR VENANCE KONAN,UN CELEBRE JOURNALISTE IVOIRIEN

 Lettre d'information  


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.


 SONDAGE  

 Super
 Bien
 Moyen
 Passable

  Results, Résultats


  • Votes : 49

 Radio & TV  



Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés
Le site OCVIDH est le site officiel de l'organisation contre les violations des droits humains en Mauritanie .
Ce site est conçu par Abibou DRAME, webmaster de l'association OCVIDH