Les changements qui ont detruit la Mauritanie sous le règne du Général Aziz sont tétus...

13/01/2019

En Mauritanie l'homme qui voulait tout changer avait commencé par un mot  de  rectification mais il a fini par la mystification, aujourd'hui, on assiste tous, impuissamment à la destruction et à la déconstruction de notre pays en deux camps, conscients ou inconscients comme si rien de grave ne se passer ou si l’on vivait sur une planète sure. L'homme qui veut tout changer a-t-il réellement fait  un bilan de ces improvisations et changements lapidaires ? À mon avis c'est la catastrophe et suivez mon regard

Il a changé notre drapeau malgré notre attachement à ce symbole historique et si attachant pour avoir contribué à aimer l'école et ses défilés annuels d’écoliers de toutes les couches nationales confondues ou il faisait bon vivre. Il a changé notre monnaie nationale pour régler ses comptes personnels avec un homme d’affaire Mohamed Ould  Bouamatou ,qui aurait des millions de liasses d’ouguiya de notre monnaie nationale  dans  la nature  et cela reste à vérifier néanmoins les conséquences néfastes de ce changement irréfléchi  de nos billets qui n'a eu que des conséquences douloureuses sur notre économie déjà fragilisée dans la sous-région à cause du mépris de nos dirigeants vis à vis de la CEDEAO, un espace économique incontournable courtisé de nos jours par le Maroc mais déserté par le Mauritanie pour des considérations d’ordre idéologique et politico stratégique. . Hélas nous avons une monnaie aujourd'hui en Mauritanie ou aucun commerçant ne peut te rendre des pièces de monnaie faute de leurs carences et insuffisances, une terrible situation que vivent les Mauritaniens au jour d'aujourd'hui sans que l’on ne s’y attaque avec des solutions durables. Il a changé notre hymne national pour qu'elle raison ? À quelle portée ? À quel coût ? Avec quels résultats, je laisse aux spécialistes  leurs investigations personnelles pour nous  livrer comment se sont enrichis certains pour simplement la confection des seules bandes rouges sur le nouveau drapeau. N’est-ce pas là une opération de sape pour rentrer dans l’histoire ? Il a changé le sénat pour quelles raisons ? Avec quelles méthodes antidémocratiques et avec quel mépris pour son peuple ? Les ambitions personnelles étaient pour lui au-dessus de toutes priorités nationales quitte à brader le pays. Il a changé notre état civil avec quelle brutalité et intention d'exclure et réduire l'autre au néant, le nier l'appauvrir l'exclure de l'éducation nationale, lui priver de tous ses droits sans coup férir, brandissant injustement l’alibi de tout sécuritaire dans un esprit de  leurre du monde occidental, une habilité pour obtenir les aides et les subventions de l’Union Européenne. Il a changé nos écoles en centres commerciaux pour rendre de loyaux services à des proches et à des amis sans tenir compte de  l'absolue nécessité des besoins vitaux de la  nation dont l'éducation, la santé et la recherche scientifique. 
 
Il a changé notre armée en une armée de généraux bureaucratiques sans rendements ni rentabilité notoire pour le pays et en ne tenant nullement pas compte des effectifs, des commandements qui conviennent et accompagnent ces grades dans les armées. Il a changé les missions de notre police nationale par opposition à des gardes routières dont les missions et tâches non élucidées souvent  imbriquées, compliquent la vie des citoyens et leurs harcèlements visibles dans les rues de la capitale. Il a changé nos goudrons pour confier le marché à des sociétés dont les études et expériences sur le marché local restent à démontrer et à prouver. Il a changé la semaine du travail mais pour quelle efficacité et avec quel bilan ? Il  a changé  notre aéroport  en vendant l’ancien aéroport de manière opaque à des proches sans que la rentabilité et la fiabilité du tout nouveau ne soient au rendez-vous, d’ailleurs sa gestion est désormais conviée à une société étrangère une vraie atteinte à notre souveraineté nationale, une vraie carence insupportable de gestion de notre administration. Je ne pourrai finir d'énumérer en peu de temps  les changements caducs et  inopérants effectués par le Général  qui sont à la base de la déconfiture de notre jeune république. Si je pouvais ajouter un mot, ce qu'il a changé la vie politique de notre pays en pis et je ne pourrai terminer  d’égrener les changements tordus et sans importance faits par notre président qui ont conduits à l'écroulement économique, social, politique et culturel du pays sans vous dire que sa politique de destruction massive est la pire de toute la sous-région, celle qui monte les uns contre les autres , les régions contre les régions, les communautés contre les communautés etc…. Est-il nécessaire de passer en revue tous ses décrets, ordonnance, mesures Ministérielles, préfectorales et régionales qui ont accentué très  grandement le fossé ? Y-a-t-il lieu de revisiter  les textes et lois sous le règne du général Mohamed Ould Abdel Aziz pour comprendre ses dégâts ? Maintenant que l'on veille nous changer notre "constitution" pour vouloir en faire un usage personnel, devrions nous taire, observer, laisser faire contempler la nature  et nous dire   comme d’habitude Allah fera le boulot à notre place ou faut-il se mobiliser et demander l’aide d’Allah ? Cette fois ci ?chers compatriotes montrons  notre capacité de résister sinon changeons de pays, nous ne sommes plus à notre place de terriens en Mauritanie. Qu’Allah nous aide à relever le défi qui nous est imposé, inchallah nous ne reculerons point, la Mauritanie d’abord et n’acceptons pas le déshonneur.


DIAGANA Mamadou Youssouf dit Ibnou Youssouf

Militant des Droits Humains à Paris.

Ce 13  Janvier 2019


Lus: 2024