Drame en haute mer : Le Collectif des proches des victimes lance un appel de détresse aux autorités

22/01/2019

Le collectif des proches des jeunes mauritaniens portés disparus depuis le 11 janvier 2019 a lancé dimanche un appel de détresse aux autorités mauritaniennes pour faire toute la lumière sur cette affaire, a-t-on constaté sur place.

Selon ses animateurs, il n’y a aucun doute que plusieurs jeunes de la région du Ghidimagha (Sud de la Mauritanie) sont portés disparus depuis cette date. Néanmoins, les animateurs du collectif disent laisser à l’Etat d’accomplir sa mission régalienne pour informer les parents et l’opinion publique nationale de toutes les péripéties de ce drame.

Les membres du collectif se sont cependant dit outrés par les déclarations du porte-parole du gouvernement et du président de l’Assemblée nationale tendant à nier la tragédie elle-même. Pour eux certaines familles sont déjà en deuil pour avoir reçu des informations de réseaux de passeurs , d’Ong étrangère et repris sur les réseaux sociaux.

Le Collectif, qui dit reconnaitre la complexité de cette mission, a encore engagé les autorités mauritaniennes à prendre attache non seulement avec les services diplomatiques mais aussi avec les autorités régionales et les familles éplorées pour mesurer l’ampleur du drame soupçonné.

Depuis quelques jours, rappelle-t-on, 53 jeunes mauritaniens sont cités comme naufragés dans une tentative de migration clandestine vers l’Europe via le Maroc.

Lus: 588