Le mouvement «Jusqu’à Quand ?» appelle à la fin de la saignée économique du pays[PhotoReportage]

16/06/2019


                                                                                                                      Le mouvement «Jusqu’à Quand ?» appelle à la fin de la saignée économique du pays[PhotoReportage]                                      

                                        Mauriweb - Les jeunes mauritaniens ne veulent plus rester en marge de leur société. C’est en tout cas la philosophie du mouvement «Jusqu’à Quand ?» lancé ce 15 juin par ses promoteurs à Nouakchott pour s’impliquer activement dans la vie sociale, économique et politique du pays.

Dans les rues des quartiers déshérités de Nouakchott, le mouvement «Jusqu’à Quand ?» a déjà acquis ses lettres de noblesse. Les jeunes sont notoirement reconnus dans les fiefs Arafat, Dar Naim et Riadh, à leurs T Shirts noirs frappés de leur effigie. Pour ces jeunes, les slogans ne suffisent pas à changer les choses.

«Jusqu’à quand ? » correspond pour ce mouvement au désir de rupture dans la passivité des populations face aux défis qui assaillent le pays. Mécontents de l’action publique dans tous les secteurs sociaux et désireux de mettre la main à la pâte, les jeunes mauritaniens associés dans le mouvement «Jusqu’à Quand ?» n’entendent plus s’en faire conter.

Après donc avoir fait leur preuve sur le terrain de l’engagement citoyen de nettoyage des mosquées, des routes et prodigué de l’assistance sociale aux plus démunis dans le pays, ils annoncent aujourd’hui franchir un palier pour mieux répondre à l’aspiration à la construction d’un pays où le citoyen est à la fois acteur et bénéficiaire de son développement. Un pays démocratique débarrassé de la mauvaise gestion, de l’injustice et de l’iniquité dans la redistribution des richesses nationales.

Mohameden Fall Bilal, alias Namouri, son président, explique que son mouvement cible d’abord la prise de conscience de la valeur de la citoyenneté chez les mauritaniens pour participer à la prise en charge de leur bien-être en contribuant, chaque fois que c’est nécessaire, à combler les déficits de l’action publique. «Ce mouvement qui se veut d’abord citoyen et créé, au début, par une vingtaine de jeunes mauritaniens de divers horizons se propage aux autres régions », explique-t-il.

«Nous sommes aujourd’hui à une vitesse de croisière de notre action et entendons jouer pleinement notre rôle et notamment auprès de la jeunesse mauritanienne, moteur du changement escompté ».

Pour ce faire, les animateurs de «Jusqu’à Quand ?» comptent poursuivre la sensibilisation de leurs compatriotes. Mais le lancement du mouvement ce 15 juin dénote aussi pour les jeunes du mouvement d’une volonté de s’insurger contre la prise en otage du pays par une élite militaire qui en a détourné les ressources nationales. Le mouvement dit regretter, dans ce cadre, que malgré les potentialités économiques du pays, les populations continuent de souffrir le martyr.

«Nous nous inscrivons aussi, rappelle le président du mouvement, dans la dénonciation de cet état de fait». Un autre animateur, Cheybou, lui emboite le pas : «on ne veut plus se laisser faire » pour dénigrer la mainmise de l’élite militaire sur le pays.

«Notre souhait est de voir notre pays vivre une ère véritablement démocratique où l’Armée n’est pas impliquée dans le jeu politique. Un pays démocratique qui garantisse à tous les citoyens leurs droits, sans distinction» renchérit-il.

La profession de foi est lancée. «Jusqu’à Quand ?» veut ainsi contribuer à remettre le pays sur les bons rails.

JD

---


 Avec Cridem, comme si vous y étiez...
 





















Lus: 174