Accueil
OCVIDH | Organisation Contre les Violations des Droits Humains|ADMIN
OCVIDH

Accueil triomphal d’un colonel tortionnaire à Mbagne, une vraie insulte à la mémoire de nos martyrs


nombre de lecture: 2068


21/07/2017

 

Quelle mouche qui a piqué les charlatans de la politique et les populations de Mbagne ce 16 juillet 2017 en accueillant en grande pompe un individu aussi controversé qui fut le colonel Sidi Mohamed Ould Vayda matricule 77104, ex commandant des fusiliers marins sous le règne du colonel Maouya Ould Sid’Ahmed Taya en meeting pour le referendum constitutionnel ?

La Coordination des Anciens Militaires Mauritaniens en Exil (CAMME) constate et proteste avec véhémence contre cet accueil de marque qui n’est rien d’autre qu’une insulte à la mémoire de nos martyrs dont l’illustre fils de Mbagne Mamadou Samba Diop dit Muturdo , dont la tombe était seulement à quelques centaines de mètres des lieux de ce meeting de la honte et du déshonneur.

Chers compatriotes et militants, par notre esprit de tolérance et de non-violence, on nous accuse de passivité et d’inaction, par notre amour de la patrie et d’une cohabitation saine entre les communautés, on nous accuse de peur et de démission, par notre souci de préserver le minima qui pourrait sauver une petite lueur d’unité on nous accuserait d’incapables sans raison, sans réflexion et sans analyses approfondies de la situation géopolitique, stratégique, sociale et économique de la Mauritanie.

La coordination des anciens militaires mauritaniens en exil constate que toutes les voies empruntées de dialogues trompent l’œil, de règlement du passif humanitaire, de réintégration et d’insertion des réfugiés, d’éradication de l’esclavage et de la féodalité...ont été des mesures éphémères, de distraction et de gagne temps dans l’endormissement des populations discriminées.

Aujourd’hui s’ajoutent à nos souffrances la collaboration et d’endoctrinement de certains segments de la population de la vallée et cet affichage récent ,contre nature d’un colonel assassin au nom de Sidi Mohamed Ould Vayda , auteur présumé de plusieurs tueries extrajudiciaires dans le sud Mauritanien et acteur principal dans l’exécution le 06 Décembre 1987 à Jreida à l’aube ,des trois lieutenants :Sarr Amadou , Sy Saidou Ba Saidou vient de conforter notre radicalisation et notre détermination, non seulement contre le pouvoir en place mais contre tous collaborateurs éhontés.

La CAMME demande à tous ses militants à l’intérieur et à l’extérieur du pays de ne plus jamais accepter d’assister passivement à telles rencontres quoi qu’ils en coutent.

Elle demande à ce que les collaborateurs soient traités partout où ils se rendent à l’intérieur et à l’extérieur par le même accueil et mesurerait toutes ses conséquences du fait du caractère sourd et muet du pouvoir antidémocratique du général Mohamed Ould Abdel Aziz.

Chers compatriotes, et chers militants notre patience avait un sens, notre tolérance et respect pour autrui avaient une signification profonde, notre amour pour ce pays avait ses raisons d’être, notre silence était une option et non une rupture, mais aujourd’hui, sans un seul mot de plus ,puisque tout a été essayé Nous disons par ce message fort « On vous a compris ». A bon entendeur salut.

Pour le bureau Exécutif de la Coordination des Anciens Militaires Mauritaniens en Exil (CAMME)

Le Président de la CAMME

Camme2006@yahoo.fr