Accueil
OCVIDH | Organisation Contre les Violations des Droits Humains|ADMIN
OCVIDH

Edito: L’Ouguiya va PERDRE 1 zéro dés l’an prochain


nombre de lecture: 37


30/11/2017

SOS ABBERE - Retour aux sources : l’Ouguiya prendra la voie des zéros en 2018. Cette réforme monétaire est utilisée quand la monnaie est en proie à des difficultés comme les changements de parité successives, l’inflation ou des risques plus importants ect…

A titre d’exemples, rien que pour l’année 2017, nous savons que le taux de change du 01 au 02 août , publié sur le site de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), laisse apparaître qu’1 euro valait 422,29 ouguiyas à l’achat, et 426,53 ouguiyas à la vente, contre 365 à 370 au tout début de l’année, soit une dépréciation de 13,51%.

En moins d’une année, une dépréciation 13,51% de l’Ouguiya doit interpeler nos autorités, afin qu’elles puissent, faire preuve d’imagination en matière monétaire pour prévenir des désillusions plus graves.

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la mesure qui rentrera en vigueur à partir du 1er janvier 2018, ou le billet de 1.000 Ouguiyas deviendra un billet de 100 Ouguiyas, et une marchandise qui vaut actuellement 1.000 Ouguiyas vaudra 100 Ouguiyas. Le même principe est valable pour le billet de 100 Ouguiyas qui aura la valeur de 10.

Nous espérons que ce changement permettra de mieux contrôler la circulation de l’argent, maitriser l’inflation et surtout éviter de recourir à la planche à billet pour régler les problèmes économiques du pays.

Pour éviter les mouvements de panique, ou la confusion les anciens billets doivent rester en circulation pendant toute l’année prochaine, cohabitant avec les nouveaux.