Organisation Contre les Violations des Droits Humains

(O.C.VI.D.H)

SIDIOCA:UN JUSTE NOUS A QUITTÉ..... | Politique

publié par Ibnou Youssouf | Président d'honneur

SIDIOCA:UN JUSTE NOUS A QUITTÉ.....

SIDIOCA, Un juste nous a quitté....


Le Premier  président démocratiquement élu en 2007 après plusieurs décennies  de pouvoirs  dictatoriaux  successifs  de la junte militaire en Mauritanie, Sidi Ould Cheikh Abdallahi par son élection en juillet 2007 avait donné de l'espoir en posant les vraies jalons et les bonnes réponses aux questions qui sapaient l'unité nationale, le progrès et le développement de la Mauritanie. La coordination des anciens militaires Mauritaniens en exil avait eu l'honneur et le privilège de soumettre lors d'un entretien à Paris le 14 juillet 2008, un rapport détaillé et fouillé sur la situation des droits de l'homme et sur les conditions particulièrement difficiles des rescapés militaires victimes des purges ethniques dans l'armée. À travers cette rencontre, nous avons constaté, un homme à la hauteur de la tâche par son écoute, sa franchise, sa cohérence et sa volonté inébranlable de vouloir solder avec le consensus de tous ce qui était communément appelé " passif Humanitaire"


La Mauritanie perd aujourd'hui, un  très grand patriote, un bâtisseur et le père de  l'embryon de la démocratisation en Mauritanie. SIDIOCA était le président inspiré, qui avait organisé brillamment les journées de concertation nationale le 20 21 et 22 Novembre 2007, fixant un canava, un protocole d'accord avec différents partenaires, une méthodologie et un calendrier pour l'ensemble des problèmes dont le retour organisé des déportés Mauritaniens au Sénégal et au, Mali. Il est aussi le président qui, avait pris à travers une déclaration exhaustive le 29 juin 2007,  son  courage  et son intelligence en   demandant, le pardon de l'état et de l'ensemble  du peuple Mauritanien aux victimes des répressions et assassinats commis au nom  de l'état. En peu de temps le Président SIDIOCA avait donné une vision, de l'espérance et un contenu au slogan de l'unité nationale en Mauritanie longtemps brandi par les uns et les autres sans effet. . La CAMME  et l'ensemble de ses membres sympathisants adressent leurs condoléances attristées à toute la nation Mauritanienne et à la famille du défunt. Qu'Allah le tout puissant, le Clément et miséricordieux lui accorde son pardon dans la Janatul FIRDAWS Amen.


Le Président de La CAMME

DIA CHEIKH TIDIANE

Camme2006@yahoo.fr

Nombre de lecture : 437