Organisation Contre les Violations des Droits Humains

(O.C.VI.D.H)

Cadre de concertation des Rescapés Mauritaniens en Europe et aux USA | Droit de l'Homme

publié par Bayahya | Webmaster

Cadre de concertation des Rescapés Mauritaniens en  Europe et aux USA

Nous venons d’apprendre, et cela devient une fâcheuse habitude chez nous en Mauritanie, l’assassinat d’un jeune ressortissant de Mbagne répondant au nom de  Oumar DIOP, hier dimanche  28/05/2023 par des policiers. Il a été sauvagement torturé  dans un commissariat de SEBKHA 1 à Nouakchott.Selon des sources concordantes, le jeune homme est décédé entre les mains de policiers arrogants et véreux.

Nous nous rappelons des faits similaires, lors de l’assassinat crapuleux dans un autre commissariat mouroir de la capitale, de notre frère Souvi OULD CHEINE, fervent défenseur des droits de l’homme, il y’a juste quelques mois. Malgré la mobilisation du peuple Mauritanien meurtri et offensé et sa demande de sanctions exemplaires à l’adresse des chauvins bourreaux, cela ne semblerait pas être fait aujourd’hui.

Ceci est intolérable et insoutenable que des citoyens se fassent humiliés, torturés et assassinés par les forces de sécurité censés les protéger.

Le CCRM/E/USA (Cadre de Concertation des Rescapés Mauritaniens Europe USA), regroupant des organisations de droits de l’Homme suivantes :

AVOMM, CAMME, COMITÉ INAL, VOIX, ARMME, OCVIDH, ODH-MAURITANIE , MAURITANIE MIN JEJJITTA 

- dénonce avec ferveur et fermeté cet affront et exige qu’une enquête sérieuse suivie de sanctions exemplaires soient prises,au delà de discours politiciens, manipulateurs, trompeurs et sans considération et respect des victimes et du peuple. On l’avait déjà prévenu, que ce genre de comportements crapuleux et offensant, pourraient conduire à l’embrasement et à la destruction de notre projet Etat-Nation, déjà très éprouvé.

- Nous attirons l’attention des autorités mauritaniennes quant à leur responsabilité directe de ces actes odieux et répétés, car rien n’a été fait pour les éviter.

On continue d’humilier et d’assassiner des citoyens dans des institutions de l’Etat et par des agents de l’Etat censés plutôt sécuriser et protéger les citoyens.

Nous nous joignons à l’ensemble du peuple Mauritanien, pour adresser nos condoléances les plus attristées, à la famille éplorée et aux proches du jeune défunt, Oumar DIOP, tombé sous les coups de l’ignorance, de l’intolérance et de la barbarie. 

 

Paix à son âme et Justice sera faite.

 

Le lundi 29/05/2023

Le BE du CCRM/E/USA

Par son président

Maître Abou Kalidou N’DIAYE

Nombre de lecture : 748